lundi 21 novembre 2011

La voleuse de livres de Markus Zusak

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune sur LA organisée par Angelbb que je tiens à remercier de m'avoir fait découvrir ce livre.

Ce livre fut une agréable découverte pour moi !!
Quand on commence la lecture, on est surpris du style et de la manière dont est narrée l'histoire, elles sont très innovantes. Mais on s'y fait très vite et de ce fait nous sommes pris dans l'histoire très rapidement.
C'est une histoire et un contexte assez dure mais elle en est d'autant plus touchante et émouvante.
Le choix du narrateur est très surprenante pour ma part. C'est la première fois que je lis un livre dont l'histoire est racontée par la mort.
Mais la mort ne raconte pas une histoire prise au hasard, elle nous narre la vie d'une jeune fille qui la profondément marquée. Et pourtant il en faut beaucoup à la mort pour capter son attention sur une personne particulière. Cette fille, la mort la croisera trois fois dans sa vie mais pas pour venir la chercher, et à chaque rencontre l'attention de la mort est attirée par cette jeune fille.
Cette fille n'est pas n'importe qui, c'est la voleuse de livres. Elle se nomme Liesel Meminger, elle a 10 ans, le surnom que lui donne la mort a un sens et une signification spéciale. Et on comprend à la fin pourquoi le livre a pour titre la voleuse de livres.
A l'aube de la seconde guerre mondiale, Liesel prend le train avec sa mère et son frère. Au cours de leur trajet, son frère meurt. Liesel est ravagée par la douleur surtout lorsqu'on les dépose à l'arrêt suivant pour que l'on enterre vite fait son frère comme si c'était un être sans intérêt ni importance. L'apprenti fossoyeur fait tomber son livre qui est le guide du fossoyeur. Liesel voyant cela attend que tous partent pour le ramasser et le conserver. Voici le premier vol de livre de Liesel Meminger.
Sa mère et elle reprennent le train pour destination Munich, au 33 rue Himmel. Là, sa mère la confie à une mère nourricière, qui se nomme Rosa Hubermann. Celle-ci n'est pas commode du tout contrairement à son mari Hans Hubermann avec lequel Liesel se lie très vite d'une tendre affection.
Dans cette maison au 33 rue Himmel, Liesel va vivre mille et une aventures et découvrir des choses que même en imagination elle n'avait jamais osé espérer.
Notamment son amitié avec son voisin Rudy et l'arrivée de Max Wandenburg, qui va venir chambouler et révolutionner la vie au 33 rue Himmel pendant plus de 2 ans.
Les personnages sont très touchants et attachants surtout Liesel, Hans, Max et Rudy.
Le style de narration est très fluide, l'histoire se lit très facilement et rapidement.
Au fil des pages, notre vision et à priori de la mort en une personne froide, sans cœur, sans émotions se verra totalement erronée et transformée.
A la fin, nous ne pouvons retenir quelques larmes de couler le long de nos joues.
Note : 9/10

10 commentaires:

Stellade à la page a dit…

Une belle découverte!!
Ta description de la Mort est tellement vrai.

angelebb a dit…

Je suis ravie que tu es autant appréciée ta lecture!
La fin est effectivement tout en émotions!
Mon avis est plutôt mitigé pour ma part!
Merci de ta participation

LIZI a dit…

@ Stallade : Je suis contente que ce livre t'ais plus autant qu'à moi :)

@ Angelebb : je suis navrée que le livre t'ai laissé mitigée, j'aurais aimée qu'en tant qu'organisatrice le livre te laisserai une meilleure impression :)

Merci pour votre visite :)

Frankie a dit…

Un très beau livre avec des personnages attachants et une narration originale.

gr3nouille2010 a dit…

Pour ma part, je l'ai trouvé long à lire.. J'avais l'impression que les pages ne se tournaient même pas ! Mais j'attendais impatiemment la fin. Je savais que je n'allais pas être déçue par celle-ci, elle est tellement émouvante.. On est obligé de s'attacher à Liesel avec tout ce qui lui arrive & c'est vraiment dur, finalement, de suivre son parcours. Elle connait des choses qu'une enfant ne devrait jamais connaître. J'ai un avis mitigé pour ce livre mais la fin ne me laisse pas indifférente.

Morgouille a dit…

J'ai moi aussi vraiment apprécié cette lecture, pour ses personnages, pour le style étonnant mais aussi pour les valeurs qu'elle transporte !

LIZI a dit…

@ Frankie et @ Morgouille : je suis entièrement de votre avis

@ Gr3nouille : Personnellement je n'ai pas du tout ressenti d'effet de longueur. Oui une fin très émouvante et une Liesel très attachante et touchante :)

Merci de votre passage :)

Cajou a dit…

Voilà, j'ai enfin mis mon billet en ligne et je fais donc le tour des articles de cette LC.
Touchant... Attachant... Les Larmes sur les Joues... je partage à 100 % ton avis et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton avis !
Au plaisir de te lire ^^
Cajou

petitemarie29 a dit…

Joli article et surtout belle conclusion ! Tout à fait d'accord avec toi...

LIZI a dit…

Merci de ton compliment et de ta visite :)
A très bientot j'espère pour d'autre LC :)