mardi 23 août 2016

Ne jamais dire Fontaine de Stéphanie Lebaillif

Titre : Ne jamais dire fontaine

Auteur : Stéphanie Labaillif

Editions : Erato Editions

Résumé : Daphnée est une jeune femme de vingt neuf ans, menant sa vie comme elle l entend, se moquant bien de son apparence et de l avis d autrui, surtout de celui des hommes. Elle est indépendante, célibataire et fière de l être; ne croyant pas du tout en l amour. Et pourtant Matthias va lui montrer qu elle ne peut pas sans passer; jusqu à en bouleversée sa vie. Un homme vers qui elle a fait elle même pourtant le premier pas.



Mon avis :

J'adore la couverture, elle est très sensuelle très exotique.
Le style d'écriture est très fluide et il y a beaucoup de rebondissements.
On sent encore une petite retenue de l'auteur dans les scènes érotiques.

Pour les personnages, j'adore Matthias. Il est attirant, excitant et sexy. Il a un côté attendrissant et énigmatique.
Quant à Daphnée, elle est émouvante, attendrissante mais parfois au combien énervante et exaspérante.

Heureusement pour nous que Matthias prend la situation en main et qu'il s'accroche.
Mais chutt... Je vous laisse découvrir par vous même.

Pour l'histoire et l'intrigue, un petit comte de fée pour les sempiternelle romantiques comme moi.
Parfois je me suis un peu identifiée à Daphnée.

Dans les scènes érotiques, Matthias est très hummmm !

J'ai hâte de lire le prochain roman de cet auteur qui prend de la maturité et assurance dans son style au fil de ces livres.

Note : 8/10

lundi 22 août 2016

Une erreur du passé de Titia

Titre : Une erreur du passé

Auteur : Titia

Edition : Erato Editions

Prix : Kindle 5,99 €ur

Résumé :
Victoria est la femme de ma vie, je l’ai su dès que je l'ai vue, je suis près à tout pour elle mais si j'avais seulement imaginé qu'en l'espace de si peu de temps j'aurais pu tout perdre, elle...mais aussi le futur qu'elle a à m'offrir pour une connerie.
Depuis ma rencontre avec Adam, ma vie est remplie de bonheur et d’amour. Nous construisons notre futur mais je n’aurais jamais pensé que son passé puisse nous rattraper...Que je puisse tout perdre en un instant et surtout le perdre lui


Mon avis :

La couverture est très belle, très érotique sans être trop vulgaire.
Le titre nous promet une bonne intrigue avec une part de mystère.
L'histoire commence quelques temps après la fin du livre "Un passé si présent", mais cette fois ci l'histoire est focalisée sur Victoria, la sœur de Will, et Adam, le meilleur ami de Heather.

Sans spoilier l'histoire, je dois dire que les sujets abordés sont profonds et terriblement prenants.
On ne peut s'empêcher de s'identifier à Victoria et se demander quelle serait notre réaction face à Adam.
Moi perso j'aurais été moins tolérante et clémente.
Leur amour sera t-il assez fort pour surmonter les terribles épreuves qui vont se dresser sur leur chemin ?

Les personnages sont très attachants et attendrissants.
Victoria est très émouvante et délicieuse. Elle peut se montrer si fragile et si forte à la fois.
Adam est très attirant et exubérant mais également très énervant et exaspérant.
On ne le comprend que vers la fin mais personnellement je n'aurai pas pu le pardonner aussi facilement que Victoria la fait.

Le style est toujours aussi fluide avec assez de rebondissements pour tenir le lecteur en haleine et avoir envie d'aller à la fin du livre.
Mais parfois j'avoue que j'ai eu du mal à cause de la stupidité et l'aveuglement d'Adam mais chutt... Je n'en dirai pas plus :)

J'ai passé un très agréable moment en compagnie de ce livre.
Je vous le recommande mais bien sur près voir lu "Un passé si présent" sinon vous risquez d'être un peu perdu.

Note : 8 / 10

vendredi 29 juillet 2016

Bilan du mois


Il est l'heure du bilan pour mois de Juin, et c'est une vraie catastrophe je n'ai pas respecté ma PAL prévue pour 1 livre par contre grande découverte ce mois-ci.

Mes lectures :

Je vous donne rendez-vous très prochainement pour connaître le programme de Août.
 Et vous votre bilan de Juillet ?

jeudi 28 juillet 2016

Le clan des nocturnes T4 : Damien

Titre : Le clan des nocturnes T4 : Damien

Auteur : Jacquelyn Franck

Edition : Milady

Résumé : Damien, le roi vampire, s'est lassé de tous les plaisirs que le monde peut offrir. Il se consacre à présent à la protection de son peuple. Lorsque Syreena, une princesse lycanthrope, est enlevée, il part sans hésiter à sa recherche. Mais alors qu il vole à son secours, il est submergé par le désir que la jeune femme éveille en lui. Une attirance explosive, car la guerre fait rage entre Nocturnes et nécromanciens. Leur union risque de semer le chaos et de rendre leurs ennemis plus dangereux que jamais...

Mon avis :
Suite de mes LC avec Stéphanie et Didi. Et comme pour les précédents tomes je ne suis nullement déçue.

Tout d'abord la couverture est somptueuse, super belle comme les autres.

L'histoire et l'intrigue sont très prenantes et addictives. Nous avons bon nombre de rebondissements qui tiennent le lecteur en haleine de sorte que nous sommes toujours autant attachés au livre.
Nous continuons d'apprendre des secrets sur nos personnages du monde des nocturnes tout genre. Ici nous nous focalisons sur Damien le roi vampire et son monde avec un mélange lycanthrope.

Les personnages sont très attachants et intéressants de part leur charisme et personnalité. On ne s'ennuie jamais avec eux. Ils ont tous une force de caractère mais aussi un côté mystérieux et attendrissant.

Nos héros ont toujours affaire à la maléfique Ruth toujours autant déterminée voir même plus à exterminer toutes les races de nocturnes qui oseront s'opposer à elle tout en assouvissant son envie de vengeance.

Réussiront ils cette fois à l'éradiquer ou encore une fois leur filera t-elle à travers les doigts....
Je vous laisse le découvrir par vous même.

Hâte de lire le tome 5 Noah le roi des démons.

Note : 8,5 / 10

jeudi 14 juillet 2016

Interview de Nadine Monfils

Interview avec Nadine Monfils auteur en autre des sagas "Les enquêtes du commissaire Léon", "Mémé Cornemuse", "Contes petites filles" et pleins de One-Shot.



1- Vous avez mené une vie riche en diverses expériences. Vous avez fait de l'enseignement, du théâtre pour ensuite vous mettre à la rédaction d'abord de chronique et des livres par la suite. Et enfin vous faites de la réalisation. Pouvez vous nous expliquer ces changements et revirements ? Est-ce par opportunité, par pur hasard ou par choix ?
J’ai toujours écrit. Depuis l’âge de 8 ans. Mais je devais gagner ma vie et j’ai donc exercé mon métier - prof de morale- pendant plusieurs années. Au même moment, je publiais mon 1er livre aux éd Le Cri à Bruxelles : « Contes pour petites filles perverses » qui avait été illustré par Leonor Fini. J’avais 20 ans et ce livre a été très remarqué. Puis, j’ai eu une vie amoureuse très chaotique, j’ai suivi mes coups de coeur et j’ai dirigé une galerie d’art à St Gilles pendant 7 ans.Je faisais aussi de l’édition d’art. Pendant ce temps, j’exerçais le métier de journaliste pour Père Ubu ( un journal satirique), puis bien plus tard, pour Focus ( un truc branché). J’ai été critique de cinéma, critique de livres, comédienne au théâtre wallon pendant 10 ans, puis j’ai donné des cours d’écriture de scénario cinéma au Parallax, à l’Université Européenne d’écriture à Bruxelles, et à l’UEFPF à Paris. Alors quand je tombe sur un con de producteur français, qui me dit qu’un auteur de romans n’est pas capable d’écrire un scénario et qu'il lui faut un script doctor, je l’envoie péter. ( et y’en a beaucoup !). Raison pour laquelle j’ai mis 10 ans pour trouver les bonnes personnes pour faire mon prochain film.
J’ai aussi travaillé chez Claude Lefrancq ( BD) comme attachée de presse et après j’ai écrit des scénarios BD pour un éditeur à Paris. Puis des pièces de théâtre ( 6 ont été jouées en Belgique et en France) et j’ai publié plus de 70 romans, fait un court-métrage «  Un noël de chien" ( avec Annie Cordy, JC Dreyfus et François Morel )- et écrit et réalisé un long -métrage «  Madame Edouard » ( avec un gros casting). J’ai aussi fait deux fils de pères différents et me suis mariée 3 fois. Une quarantaine de déménagements dans les pattes…
Là, je ne fais plus qu’écrire ( polars, romans, théâtre, scénario…) et je profite un max de la vie et des gens que j’aime.
 
2- De tous ces métiers et vocations laquelle vous apporte le plus de plénitude et dans lequel vous vous amusez le plus ?
La réalisation et l’écriture. J’adore les deux.
 
3- Vous écrivez énormément dans le style policier et thriller, pourquoi ce style ? Est-ce un choix d'écrire des histoires décalées mêlant humour et tragique ?
Non, c’est pas un choix, je vais au gré de ma fantaisie et de mon imagination. En Belgique, on ne classe pas les artistes dans un tiroir. On est écrivain, et pas « auteur de polars » ou «  écrivain littéraire », ce que je trouve ridicule d’ailleurs. Ca rassure les français, mais nous autres on s’en fout. J’aime bien les polars - puisqu’il faut les nommer ainsi- car c’est moins nombriliste que les romans dits « littéraires », mais il y a des exceptions. En Belgique, on est connus pour notre sens de la dérision. Donc, fatalement mes racines sont nourries d’humour noir, de surréalisme, de moments tragi-comiques.
4- Pouvez-vous nous raconter comment vous est venu le commissaire Léon, le policier qui tricote ? Votre inspiration vous vient-elle de vos préférés comme Frédéric Dard ?
J’adore Frédéric Dard ( surtout ses romans- moins les San Antonio, même si je leur trouve une sacrée verve), mais je ne pense pas m’être jamais inspirée de qui que ce soit. J’ai mon univers propre. Le flic qui tricote me vient d’une histoire ( oui, par contre, je peux m’inspirer d’anecdotes ou de faits-divers mais jamais d’autres écrivains). C’est le comédien Daniel Ivernel qui m’avait raconté que Paul Meurisse ( Le monocle rit jaune) faisait de la tapisserie entre les prises. Puis ça m’amusait l’idée d’un flic qui tricote en cachette…Et mon chien s’appelle Léon, comme mon commissaire.
5- Le théâtre et le cinéma vous ont-ils apporté un plus dans votre vie et carrière de romancière ?
Oui, j’ai beaucoup aimé voir mes écrits vivre sur une scène et mes personnages être incarnés par des bons comédiens. J’ai eu la chance d’avoir les meilleurs. Mais j’ai encore plus aimé le cinéma car là, j’ai tout dirigé de A à Z. C’est mon bébé à part entière et je l’assume à fond. 10 ans après, il passe encore à la télé ( samedi dernier sur Club RTL) et mon grand bonheur est que les gens qui le découvrent en sont fans. Il est totalement atypique. Passé inaperçu à l’époque car il est sorti le jour d’Harry Potter…Mais il a une seconde vie grâce au succès de mes livres. J’ai hâte d’en refaire un autre. John Malkovich avait accepté de jouer dans Madame Edouard. Ca n’a pas pu se faire car le tournage a été décalé. Mais nous sommes restés amis. Et je le suis restée avec tous les acteurs et actrices de mon film ( tout particulièrement avec Dominique Lavanant qui est devenue une de mes meilleures amies, et Benabar qui avait écrit la musique.) Et ça c’est un de mes grands bonheurs ! 
 
6- Quel est votre ressenti lorsque vous écrivez ? L'écriture de roman vous apporte t-il quelque chose de spécial ?
Au moment où j’écris, je m’éclate ! Je ne suis pas un auteur torturé pour qui écrire est un supplice; Suis pas maso ! Si je ressentais cette douleur, je n’écrirais pas. Je ne comprends pas les écrivains qui me disent que c’est difficile, que c’est une torture pour eux…N’ont qu’à faire autre chose alors. Y ‘a tellement de bouquins, on n’a pas besoin de nous. Dans la vie, il faut dans la mesure du possible, faire ce qui nous plaît et c’est seulement comme ça qu’on peut être heureux et donner du bonheur aux autres. Sinon on devient aigris. Et des écrivains ronchons ou qui se la pètent, y’en a pas mal...
 
7- Quels sont vos projets pour le futur ? Comptez-vous refaire du théâtre ou aimeriez-vous réadapter la suite de Madame Edouard ? 
J’ai écrit une pièce de théâtre pour Andréa Ferreol et JC Dreyfus. Puis j’attends des nouvelles pour mon projet de film «  Les vacances d’un serial killer » qui se ferait avec un prod belge ( qui avait produit mon 1er film) et un prod Luxembourgeois. Plus avec les français qui veulent tout aseptiser !
8- Quel rôle joue votre entourage et votre environnement lorsque vous écrivez ? 
Très important ! Mon mari est un amour. Il s’occupe de tout, fait le ménage, la cuisine etc…pour me permettre d’écrire. Il est sculpteur et fait des choses extraordinaires avec des objets de récup. Puis il me protège et m’entoure de beaucoup d’amour. Mes fils aussi. Et mon petit chien Léon se cache sous mes jupes quand j’écris.
9- Pouvez-vous nous racontez une journée type d'écriture de vos romans ?
J’écris quand ça me chante.Mais presque tous les jours. Je suis une bosseuse bohème.  J’ai toujours eu une très grande facilité d’écriture et beaucoup d’imagination. Ca aide ! Quand je n’écris pas, je lis, je regarde des films, je voyage, je vais au cinéma, ou boire des coups avec mes potes à La Midinette, mon QG à Montmartre. 
10- Lorsque vous rencontrez vos fans, que leur dites vous ? Quel message aimeriez vous faire passer ?
J’adore les rencontrer parce qu’ils me filent la patate ! Ils me disent des trucs tellement gentils que ça me motive pour continuer à écrire. C’est comme savourer une bonne bouteille de champagne ! Ce que j’ai envie de leur dire, je l’écris dans mes livres, sous des dehors caustiques, derrière mon nez de clown, je distille des petites choses de la vie qui me paraissent importantes. Comme des coquelicots dans un champ d’herbes folles…
          Je leur dirais aussi qu’il faut tout faire pour réaliser ses rêves, qu’il n’y a rien de pire que de partir avec des regrets.
 
11- Question bonus : quelle question aimeriez-vous que l'on vous pose et que l'on ne vous a jamais posé ? Quelle en serait la réponse ?
Peut-on être amoureuse de plusieurs personnes à la fois ? Mais je n’y répondrai pas...
Présentation de ses livres :

- Les enquêtes du commissaire Léon





- Mémé Cornemuse 



 - Contes des petites filles


- Et bien d'autres...



















Si vous souhaitez en savoir plus sur les livres et l'auteur voici le lien de sa page auteur : Nadine Monfils.

 

Un regard inoubliable de Stéphanie Lebaillif

Titre : Un regard inoubliable

Auteur : Stéphanie Lebaillif

Edition : Erato Editions

Résumé : Lorsque Mathilde se retrouve entraînée par son amie Léa à une soirée, un bal masqué ; elle est loin de se douter qu elle va vivre un grand bouleversement, qui sera un tournant dans sa vie. Cette jeune femme timide et réservée, préférant la solitude et la discrétion ; va connaître des émotions inconnues et dangereuses. Mais qui est cet homme, au regard inoubliable et captivant ? Comment peut-il provoquer en elle cet abandon de soi ? Comment peut-il faire circuler dans ses veines cette brûlure si sournoise et en même temps si délicieuse ?

Mon Avis :

La prise en main : la couverture est très belle. Ces regards intenses et envoutant derrière leur loup sublime.
La lecture est facile. L'écriture et le style sont fluides.

Les personnages :
- Léa est une jeune femme fraîche et dynamique. Elle a une soif de vie et n'hésite pas à aller de l'avant et mordre la vie à pleine dents. De plus sont côté entremetteuse la rend adorable et très marrante.
- Thomas est un homme très séduisant et attirant avec un Sex-Appeal certain. Sûr de lui et déterminé, il n'hésite pas à employer les moyens forts pour obtenir ce qu'il veut. Il sait se montrer borné et insistant comme il sait se montrer discret et patient. On a du mal à ne pas lui sauter au cou.
- Mathilde est une jeune femme très belle et séduisante. Elle est très attachante et attendrissante de par sa timidité, parfois excessive, et son côté réservé et prude. C'est une douce rêveuse et introvertie qui parfois lui donne des apparences de fille coincée. Peut-être son côté bibliothécaire la rend très peu sûre d'elle, mais quand elle laisse parler la femme en elle, la voilà qui se transforme en femme fatale très sexy.

L'intrigue et l'histoire : nous entrons très vite dans le vif du sujet. Le décor s'installe dès les premières lignes. Un bal masqué, trois jeunes gens dont deux femmes amies et un homme séduisant. Une attirance indéniable s'installe entre Mathilde et Thomas derrière leurs masques et après quelques danses ils passent à l'étape supérieure. Mis la réserve et la timidité de Mathilde la font stopper net et elle s'enfuit de cette soirée sans même avoir fait les présentations.
Se reverront-ils un jour ? Leurs chemins se croiseront ils de nouveau ?
Une chose est certaine, les deux sont totalement envoutés et obsédés par l'autre.
Le suspens quant à savoir s'ils se reverront et si ils se revoient, Mathilde succombera t-elle aux charmes et avances de Thomas. Et Thomas saura t-il faire flancher Mathilde et faire tomber ce mur derrière lequel la jeune femme se cache et se protège.
Tant de choses qui tiennent le lecteur en haleine et donne envie d'avancer plus dans l'histoire.

C'est une lecture douce et légère. Ce livre nous fait rêver. Les princes charmants se cachent-ils tous derrière un masque ?
Parfois on se reconnaît dans Mathilde lors de nos premiers en amour face à notre premier amour.
Stéphanie Lebaillif nous transporte dans un monde de légèreté et de fraicheur pour une pause détente très agréable.

Note : 15 / 20

dimanche 10 juillet 2016

Interview de Sylvie R.G.

Interview avec Sylvie R.G.

Biographie

Fonctionnaire française , Sylvie ROCA-GERIS est une lectrice assidue depuis son enfance baignée par les livres dans la librairie de ses parents. Elle vit dans une petite ville du Sud de la France. Fan de littérature policière américaine.
Elle adore les chats, l'art et la cuisine asiatiques, le cinéma et les séries US.




1- Cela fait maintenant 1 an que votre 1er livre Rencontre explosive, qu'avez-vous ressenti lors de la réception de celui-ci ?
Tout d’abord une grande émotion. Tenir son premier roman au format papier c’est exaltant. Après avoir cherché pendant plus d’un an un éditeur, on n’en croit pas ses yeux. On touche le livre, on caresse sa couverture. On se dit : j’y suis arrivée et je peux être fière de moi.

2- Depuis ce jour, avez-vous changer votre état d'esprit ? L'écriture est-elle devenue une véritable vocation ?
J’ai toujours eu envie d’écrire. Plus jeune j’ai écrit quelques petites histoires que je n’ai pas conservées. Je crois que l’écriture a toujours été dans mes gênes. Mon état d’esprit a changé dans le sens où je ne pourrais plus arrêter d’écrire.
3- Pouvez-vous nous expliquez le choix de vos thèmes et le genre de votre écriture ?
En fait je ne choisis pas un thème. J’écris comme cela vient, sans plan, sans préparation. Je fais les recherches au fur et à mesure de mon histoire. Je ne sais jamais où elle va m’emmener. Quant au genre, c’est de la littérature érotique. Dans certains j’y mêle de l’aventure-comme dans la série sur l’Agence Greyson Security-. Dans d’autre il s’agit de BdSm. comme dans Des Maitres ou The Black Cat.
4- Que représente l'écriture pour vous ?
Au début l’écriture c’était un passe-temps, un hobby. Aujourd’hui c’est devenu une véritable addiction, une drogue.

5- Votre dernier livre The Black Cat vient juste de paraître, pouvez-vous nous en dire quelques mots ?
The Black Cat c’est l’histoire d’une jeune femme qui découvre le monde de la soumission. Certains diront comme dans 50 Nuances…Pas tout à fait. Mon héroine n’a aucun point commun avec Ana. Elle a son caractère, elle résiste à la cour empressée de Jake, se rebelle…Elle n’est pas prude et a déjà eu des relations amoureuses. Son apprentissage ne se fera pas facilement mais elle montrera à plusieurs reprises qu’elle n’est pas une poupée de chiffon.
6- De vos 12 livres, quel est celui qui vous a le plus marqué tant au niveau de l'écriture que de l'histoire et des personnages ?
Le roman qui m’a le plus marqué est très probablement « Des Maitres ». C’est le plus dur de tous. Le plus extrême, le plus poussé dans le BdSm. Mais au final, j’ai adoré l’écrire même si certaines scènes sont dures.
7- Vous arrive t-il de vous identifier à vos personnages ?
Toujours ! je m’identifie toujours à mes héroînes. Je vis leurs aventures, je ris avec elles. Je pleure avec elles. Et oui il m’arrive de verser une larme en écrivant une scène émouvante.
8- Quelle place prend l'écriture dans votre vie ? Et quelle est l'impact de votre entourage sur votre écriture ?
Je peux dire que l’écriture occupe une très grande place dans ma vie. Je passe beaucoup de temps en dehors de mon travail sur mes romans. Une bonne partie de mes week-ends ou vacances y est consacrée. Mon entourage immédiat me pousse à poursuivre bien sûr. Une partie de ma famille me lit. Mes amies et lectrices quant à elles me « harcèlent » presque pour avoir la suite de tel ou tel roman !
9- Avez-vous déjà un nouveau projet livre ?
En fait de projet, j’en ai deux dans l’immédiat : écrire une suite à The Black Cat -elle est d’ailleurs commencée- et ensuite le quatrième opus de la série sur l’agence Greyson Security.
10- Question libre : quelle est la question que l'on ne vous a jamais posé et laquelle vous aimeriez répondre ?
Pas facile de répondre à cette question. Il ne m’en vient aucune à l’esprit. Par contre on me demande où je vais chercher toutes mes idées. Elles viennent de mes lectures, je dévore les romans et de mon imagination, toujours très fertile.

Présentation de ses livres :

Son premier livre :
Victime d’un kidnapping en Colombie, Elektra Winthrop est une jeune femme pleine de caractère. Arrachée aux mains de ses ravisseurs par un commando d’anciens militaires, elle s’éprend du chef de l’équipe.
Leur relation va s’avérer pour le moins tendue. Elle le trouve très arrogant. Il la considère comme une enfant gâtée.
Après une nuit torride, elle croit l’avoir conquis. Mais au petit matin, il a disparu. Sa réapparition six mois plus tard ne sera pas sans surprise.


Trilogie la Confrérie :

Tome 1 : Riche, belle et indépendante, Alexandra Wellington a tout pour être heureuse. Une famille aimante, un métier passionnant.
Elle ignore cependant une chose : sa famille appartient à une Confrérie secrète. La découverte de ce secret et sa rencontre avec deux hommes que tout oppose, vont bouleverser son destin.
Le premier l’aimera d’un amour passionnel mais non partagé. Le second va faire fondre son cœur et l’initier aux rites de la Confrérie.
Tome 2 : Après avoir échappé à la mort et perdu Nathan dans un crash d'avion, Alexandra accepte enfin de rejoindre la Confrérie. Une dispute avec Malcolm la pousse à remettre sa décision en cause. Elle se réfugie sous les tropiques pour faire le point sur sa vie. A son retour, un nouveau coup de théâtre va bouleverser sa vie. Sans compter sur la réapparition d'Anatalia, le top model biélorusse toujours pleine de mauvaises intentions...
Tome 3 : Alexandra est en passe de subir le premier rite de passage pour son entrée dans La Confrérie. Mais la vie n'est pas toujours aussi simple qu'on le pense. Même pour elle qui est belle et riche. Après avoir échappé à une tentative de meurtre, subi une vengeance liée au passé de son grand-père, elle fait maintenant l'objet d'un ignoble chantage qui va mettre en péril non seulement sa vie professionnelle mais aussi sa vie privée. Heureusement qu'elle peut compter sur sa famille et sur l'homme qui l'aime...

Son dernier livre en date :
Sur le point de commencer son stage dans un palace new yorkais, Alicia Townsend fait la connaissance de Jake Blanchard, copropriétaire de plusieurs clubs très privés. Un jeu du chat et de la souris s'établit entre eux. Plus elle le repousse, plus il est attiré par la jeune femme. Plus il la veut. Son côté dominateur l'effraie et l'attire tout à la fois. Qui sortira vainqueur de ce cache-cache sensuel et érotique ?

Et bien d'autres entre temps :










Si vous souhaitez en savoir plus sur les livres et l'auteur voici le lien de sa page auteur : Sylvie R.G..